top of page
Rechercher

Se préparer une bonne tisane ...


Etes-vous certaine.e de savoir bien préparer une tisane ?

Le réflexe commun est de faire bouillir de l’eau et de verser celle-ci sur des plantes fraîches ou sèches… ou encore une Infusette toute prête !

En fait, pour faire une bonne tisane, le procédé est un peu plus complexe.

D’abord, la première question à se poser est de savoir quelle partie de la plante est utilisée pour votre tisane : fleurs, feuilles, racines, graines, écorce ?

Les fleurs et les feuilles sont plus fines et fragiles que les racines, graines et écorces.

Donc, pour faire infuser ces parties délicates et profiter de toutes leurs propriétés, on évitera de verser de l’eau bouillante sur elles. On préférera placer dans une casserole la quantité de plantes et la quantité d’eau froide et ensuite, chauffer doucement la préparation et arrêter le feu dès le premier frémissement, donc avant l’ébullition. Vous penserez alors à couvrir le récipient (pour conserver les principes volatiles de la plante) et laisser infuser le tout pendant 10 à 15 minutes.

Si vous avez à faire à des parties plus solides (racines, graines, écorces), vous utiliserez le même procédé, mais vous laisserez bouillir la préparation pendant 10 minutes puis vous la couvrirez (à feu éteint) et laisserez infuser 10 à 15 minutes supplémentaires. Il s’agit ici d’une décoction.

Et, me direz-vous, comment faire lorsqu’on se prépare une tisane de plusieurs plantes qui rassemble des parties fines et des parties dures ?

Deux cas de figure :

  • Si votre mélange n’est pas fait à l’avance, vous ferez d’abord bouillir les parties dures et vous ajouterez les parties fragiles quand le feu sera coupé, juste pour l’infusion.

  • Si votre mélange est déjà fait, on adoptera une position intermédiaire : une courte ébullition (moins de 5 minutes) suivie d’une longue infusion (15 à 20 minutes).

La quantité de plantes à utiliser dépend de la plante elle-même bien sûr ! Vous aurez à le vérifier auprès de l’herboriste lorsque vous achèterez vos plantes.

Mais sachez que les quantités utilisées sont souvent de cet ordre (à affiner selon les plantes) : 4 cuillers à soupe de plantes sèches pour une infusion (fleurs, feuilles) et 4 cuillers à café de plantes sèches pour une décoction (racines, graines, écorces).

Une cure thérapeutique de tisane se fait en absorbant 1 litre de préparation par jour (le mieux est de répartir les prises sur la journée en-dehors des repas ) pendant 3 semaines. On fera alors une fenêtre thérapeutique d’une semaine avant de reprendre une éventuelle cure.

Mais bien sûr, on peut toujours prendre une tisane pour le plaisir et le goût, en plus de ses effets bénéfiques !

En cette saison, j’apprécie particulièrement une tisane de thym (1 cuiller à café de plante sèche par tasse) et de gingembre frais (1 morceau d’1/2 cm émincé par tasse), à laquelle j’ajoute un demi jus de citron frais et une cuiller de miel de lavande par tasse : excellent pour le système digestif, le tonus et l’immunité !

Bonne dégustation !

20 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page